Le jour est une rivière
               le soleil se noie dans ses bras
               solitude des ornières
               et des jardins verts de pierre
               la rose est triste dans son vase
               elle s’agite et froisse son voile


               Je suis le cri  seigneur des bois
               l’existence bleue des étoiles
               l’amante de cœur des pauvres gens

 

               amie des jours de semaine
               où l’écriture se meurt   se noie
               dans la main blanche des jours de peine
               mon cœur se broie comme une noix
 
.
 
 
MARIA-DOLORES CANO
 
.
 

rose blanche