jeudi 14 mars 2013

LES AMANTS DE L'AILLEURS...Extrait

 Ce silence veille sur euxSeul refuge de ces choses fugitivesQui ne supportent pas d’être nommées, quand les noms tuent, et comme ils tuent parfoisQui succombe sitôt définies ou prononcéesÉvanouisses sitôt vuesDes choses à l’abord périlleux, d’une fragilité précieuseComme l’aile fine d’un papillon qu’il ne faut caresser que des yeux, et être prudent tant le regard peut blesser.Qui dans la main, vous laisse une poudre lumineuse, trace, passage de ce qui est au-delà de toute captivité, même celle des motsLe nom tue, le regard... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 14 mars 2013

POEMES ET LETTRES D'AMOUR...Extrait

Mon amour ma fonte des neiges,quels mots en cet instant disent tes mains, comment bat ton cœur ?La nuit a déposé sur ma table des fatigues, de vieilles histoires, et je me dis qu'importe qui nous avons été dans ces vies anciennes où je ne comptais pas pour toi,où tu n'existais pas pour moi.Le jour je marchedans des rues où le bruit de mes pas n'est pas celui que je connaissais.Ta peau de poivre doux, d'herbe d'été, a le goût du septième paradis,de la toute première luneaccrochée aux flancs du ciel.La nuit avance et je pense à ce matin... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 14 mars 2013

ABSENCE

Tu es arrivée dans ma famine, tu as poséton corps dans le chant de mes mains,couverte d'une ombre que j'ai saisie à flanclà, où depuis des années j'attendais.Mon apparence se dénouait,c'était un jour comme les autres,mais la lumière était plus pure.Le livre que tu as ouvert n'est pas encore écrit.Dans la chambre, ton dos a laisséune empreinte que je n'efface jamais.Je ne fais plus le lit, son désordre me reçoit,à découvert, comme une bête craintivedans l'inachevé de ton dieu clair.   .   DOMINIQUE SAMPIERO   . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,