La lampe à huile
Faisait danser sur le repas du soir
Les nuages chassés par le vent chaud
Et l'odeur des tubéreuses se mêlait
À celle des pommes alignées sur la fenêtre...
 
En ce temps l'histoire était faite
D'un bonheur indicible et sans fin.
Les jours tombaient comme des oiseaux blessés
Dans les clairières d'ancolies
Que discernent seuls les yeux des enfants...
 
.
 
JEAN-GEORGES LOSSIER
 
.
 

nature-vie-