...

Entre le faire et le voir,

    action ou contemplation,

j'ai choisi l'acte des paroles :

    les faire, les habiter,

donner des yeux au langage.

    La poésie n'est pas la vérité :

elle est résurrection des présences,

    histoire

transfigurée en vérité du temps sans date.

La poésie,

    comme l'histoire, se fait ;

        la poésie

comme la vérité, se voit.

    La poésie :

        incarnation

du soleil-sur-les-pierres en un seul nom,

    dissolution

du nom dans l'au-delà des pierres.

La poésie,

    pont suspendu entre histoire et vérité,

n'est pas un chemin vers ceci ou cela :

    c'est voir

la quiétude dans le mouvement,

    le passage

dans la quiétude.

    L'histoire est le chemin :

en marche vers nulle part,

    notre chemin à tous,

le parcourir est notre vérité.

    Nous n'allons ni ne venons :

nous sommes dans les mains du temps.

    La vérité :

nous savoir,

    dès l'origine,

        en suspens.

Fraternité sur le vide.

 

.

 

OCTAVIO PAZ

Traduction Claude Esteban

 

.

 

paz 2