Exilés des champs de lumière
Nous portons le message
Lieu inversé de la couleur

Parole filée de blé
En rumeur de mer
Et l’ampleur de la courbe
Naguère ouverte à notre marche

Gage de ces années
Vers lesquelles nous croisons
Furtifs passeurs de l’obscur





Aux prémices du sable
L’onde a épelé
Le signe du ciel
Vertige d’une errance sans fond
Et la phrase étrange
Versant obscur
Palimpseste de notre passage

 

.

 

CECILE OUMHANI

 

.

 

champ-de-ble 2