mardi 23 avril 2013

NICOLE BARRIERE

Travail de poésieparole dans le tempscomme un très vieil arbre et l’ombre porte fraîcheur au peuple déraciné racines, terre ingrate, l’âpre mélancolie des sombres solitudes !de la douleur des guerrescoupé des sources vives, poète aux poings serrés et de folle passion besoin de paix, à Paris ou ailleurs.Tout est déchirure et combat fratricide envers la femme, l’amante, la soeur, la poésieÉlans ardents du juste Vérité jusqu’au cri, tout en soi est contraire, exigence, déchirurequi fait œuvre de vie.On connaît la fuite qui fera mourir,... [Lire la suite]