jeudi 25 avril 2013

NATACHA

NatachaTon nom est déjà un voyageA quoi bon dépenser nos sousA partir et pour oùA partirJ'aime mieux les rivages ombreuxDe notre grand lit aux draps bleusOù l'on découvre des merveillesNatachaTon ventre est une plaine à bléOù le Lion court après la ViergeDans le soleil de JuilletEt la plaineQuand elle finit c'est pour venirCaresser des montagnes doucesOù je cueille des fruits délectablesNatacha après les monts après les plainesOn arrive dans un paysOù les mots ne peuvent plus rien direUn paysOù je crois voir ton visageAvec ta bouche... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 25 avril 2013

CITADELLE...Extrait

Certes, j’ai moi aussi éprouvé, au cours de ma vie, la colère, l’amertume, la haine et la soif de vengeance. Au crépuscule des batailles perdues, comme des rebellions, chaque fois que je me suis découvert impuissant, et comme enfermé en moi-même, faute de pouvoir agir, selon ma volonté, sur mes troupes en vrac que ma parole n’atteignait plus, sur mes généraux séditieux qui s’inventaient des empereurs, sur les prophètes déments qui nouaient des grappes de fidèles en poings aveugles, j’ai connu alors la tentation de l’homme de colère. ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 25 avril 2013

LE BILAN DE L'INTELLIGENCE...Extrait

"Je n’hésite jamais à le déclarer, le diplôme est l’ennemi mortel de la culture. Plus les diplômes ont pris d’importance dans la vie (et cette importance n’a fait que croître à cause des circonstances économiques), plus le rendement de l’enseignement a été faible. Plus le contrôle s’est exercé, s’est multiplié, plus les résultats ont été mauvais. Mauvais par ses effets sur l’esprit public et sur l’esprit tout court. Mauvais parce qu’il crée des espoirs, des illusions de droits acquis. Mauvais par tous les stratagèmes et les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 25 avril 2013

LE PREMIER HOMME...Extrait

" Les manuels étaient toujours ceux qui étaient en usage dans la métropole. Et ces enfants qui ne connaissaient que le sirocco, la poussière, les averses prodigieuses et brèves, le sable des plages et la mer en flammes sous le soleil, lisaient avec application, faisant sonner les virgules et les points, des récits pour eux mythiques où des enfants à bonnet et cache-nez de laine, les pieds chaussés de sabots, rentraient chez eux dans le froid glacé en traînant des fagots sur des chemins couverts de neige, jusqu'à ce qu'ils aperçoivent... [Lire la suite]
Posté par emmila à 07:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,