vendredi 3 mai 2013

1er MAI

Au pique-nique du diable, pour voler plus haut, les corbeaux s’habillent chouettes. Au festin des vautours, les grands becs volent à la tire et repartent, notre avenir sous le bras. Le chacal et le cobra s’accusent, mais chacun chez soi ! La soie pour les uns et la dèche pour les autres. Dans sa toile, Marine tricote au point de croix. Au tire, tire, sur le fil c’est l’avenir qui se défile. Un point à l’endroit, un point à l’envers et tous en enfer. Les grands argentiers font école, ils distribuent les A+ les A-, les bons points... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 3 mai 2013

UNE SUITE DE MATINS...Extrait

Sur la montagne chauve il n’y a pas de jardinseulement l’herbe coiffée par le vent où les nuages serrent de présles courbes dénudées par le haut souffleLoin en bas    au fond du panier des montagnessont les lignes tirées des maisonset le portail à jamais fermé de la mine où les hommes passaient avant leur chute gardant cependant espéranceles lieux de Dante au Pays de Gallesoù dans les verticalités encerclées les trois parcours s’y trouvaientet seul le ciel a pu échapper là où la pointe d’argent de Botticelli s’en est... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 3 mai 2013

HEATHER DOHOLLAU

Allongée, légère Adossée à la mort Entre les mains Le bouquet des heures Avec les mots jamais dits Encore cachés là Au rebord d'un pétale Sous un pli de lumière Que cela et tout cela Un manquement comme bien Une faille de la nuit Pour amorcer le jour   .   HEATHER DOHOLLAU   . Oeuvre Camille Corot    
Posté par emmila à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 3 mai 2013

HEATHER DOHOLLAU II

Dans le jardin échevelé Les roses fleurissent En haut d'un poirier La beauté est un bien La peur crée des lieux Mémorables Habités par des absents Comme la mort elle donne Le profil des choses Et le havre de leur substance Reste le rire des roses Leurs volutes ardentes   .   HEATHER  DOHOLLAU   .     Oeuvre John La Farge            
Posté par emmila à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 3 mai 2013

A L'OMBRE DES MOTS...Extrait

(...)   Dire je pars et je vienschante ne sais d'où au justede vous anéantisde vous ressuscitésd'antan étouffés là réveillésécho des voix perdues défaites voixremailléesplaintes retenues les plainesforêts conquisesbois des berceaux voix des revanches   .   MADELEINE GAGNON   .            
Posté par emmila à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 3 mai 2013

LA LONGUE CHAINE DE L'ANCRE...Extrait

On ditQue des barques paraissent dans le cielEt que, de quelques-unes,La longue chaîne de l'ancre peut descendreVers notre terre furtive.L'ancre cherche sur nos prairies, parmi nos arbres,Le lieu où s'arrimer,Mais bientôt un désir de là-haut l'arrache,Le navire d'ailleurs ne veut pas d'ici,Il a son horizon dans un autre rêve.   (...)   Il advient, toutefois,Que l'ancre soit, dirait-on, lourde inusuellement,Et traîne presque au sol et froisse les arbres,On l'aurait vue se prendre à une porte d'église,Sous le cintre où... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 3 mai 2013

L' AUBE D'UN JOUR NOUVEAU

Le vent caresse l’aube d’un jour nouveau Un rêve : la naissance du souvenir Qui sommes-nous ? Qui étions-nous ? Les choses ne peuvent pas continuer comme avant. Toute la nuit nous rirons derrière les masques nouveaux du Temps. Quand l’instant aura mûri dans la matrice du Temps nous ne nous plaindrons pas. Où, oh où sont les hommes aux allumettes la mèche pour brûler la neige qui gèle les désirs esquissés vers le ciel ? Toi qui as avalé tes couilles pour un peu d’or beau de loin mais loin d’être beau parce que teint du pus sorti des... [Lire la suite]