L’odeur brutale
de la cannelle des jours d’oubli
traverse le temps.

 

Toucher ton regard
dans le silence de la neige.

 

Étendre les bras, ouvrir les mains, sentir sous le froid
que par la laine et par le lin
ta présence est tissée sur les branches les plus hautes.

 

Un olor a canela bajo enero.

 

Los días del olvido atraviesan el tiempo.

 

Tocar tu mirada

 

en la nieve del silencio.

 

Blancura de las palmas.

 

Sentir que por la lana y por el lino
en el frío se enreda tu presencia
en las ramas más altas.

 

Le temps sous janvier
ce nœud où je vis dans tes mains.

 

.

 

LAURENCE BRESSE-CHANEY

 

.

 

CELESTIN MESSAGIO 4

Oeuvre Célestin Messaggio

http://www.messaggio-c.com