Des soleils noirs
Millions de soleils noirs
Girent dans le ciel
Dévorent le ciel
S’abattent sur les pavés
Éventrent les églises du Bon Dieu
Éventrent les hôpitaux
Éventrent les gares
Comme de visqueuses méduses
Éventrent les eaux des ports
Poussent dans les mains des hommes
qui ont des mains
Poussent effroyables jouets
dans les mains des enfants
Mille soleils de faims inassouvissables
Mille soleils de vertige et de douleur
Mille soleils de désespoir et de suicide
Mille soleils de mort lente et de mort rapide
Mille soleils de Terre Éternelle
Mille soleils d’abnégation et de négation
Mille soleils de zéro
Mille millions de soleils de jamais
pour toujours.

 

.

 

GILBERTE DALLAS

 

.

 

2