mercredi 5 juin 2013

UN ESSAIM AMOUREUX...Extrait

Rien n'est plus beau qu'un amour qui ne se croit pas immortel qui a la souple respiration du voilier endormant la vague prodige oui mais qui se sait tributaire d'un vent si incertain qu'il voudrait d'un seul déploiement de son erre boire toute une nuit d'étoiles et de lune pleine un amour comme une joie d'enfance grandie de sa fin trop proche et qui se tient timide au faîte de l'instant nid d'hirondelle dans le noir ah ce n'est pas cela un amour de légende qui se targue des mélancolies et geint à genoux sous la couronne des roses ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 5 juin 2013

LEURS YEUX TOUJOURS PURS

Jours de lenteur, jours de pluie, Jours de miroirs brisés et d’aiguilles perdues Jours de paupières closes à l’horizon des mers, D’heures toutes semblables, jours de captivité. Mon esprit qui brillait encore sur les feuilles Et les fleurs, mon esprit est nu comme l’amour, L’aurore qu’il oublie lui fait baisser la tête Et contempler son corps obéissant et vain. Pourtant, j’ai vu les plus beaux yeux du monde, Dieux d’argent qui tenaient des saphirs dans leurs mains, De véritables dieux, des oiseaux dans la terre Et dans l’eau, je les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 5 juin 2013

GERALD BLONCOURT

23 Heures - La pluie... La pluie toutes ces larmes de pluie milliers de gouttes qui claquent éclatent sur les pierres chantent sur les feuilles tapent sur les tôles et par moment changent de cadence chante cette multiplication effrénée obstinée rageuse ample ces coups d’archets profonds de violoncelle ces voix fantômes qui s’entrecroisent et qui semblent livrer la sourde plainte des bidonvilles ruissellements obstinés laborieux infatigables ces cordes de guitares fluides de sons désaccordés la pluie de mon enfance rêveuse de mes yeux... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,