Je ne pleure pas

Sur le massacre des derniers

Néanderthals

Par un parti de Cromagnons

Ni sur les morts de Marignan

De la Marne

D’Hiroshima ou des fascismes

Je ne pleure plus 

Trop de larmes déjà 

Trop de temps a passé dessus 

Mais je meurs

De chagrin lentement sûrement

A petit feu

Comme celui qui

Chaque jour

Boit à une source empoisonnée

Parce que ça dure

Du Cambodge au Rwanda

Et d’une Jérusalem à une autre

Et des tours de New York

A la gare de Madrid

Parce qu’on n’a rien appris ni

Compris pourquoi

Ceux qui tuent croient toujours

Qu’il n’y avait

Rien d’autre à faire

Pour le bonheur des hommes

Ou la gloire d’un dieu

Qui sont deux choses

Dont nous ne saurons jamais rien

Sauf qu’entre temps

On a tué la terre pour de l’argent 

 

.

 

WERNER LAMBERSY

 

.

 

terre morte 2