C'est un automne d'autrefois
Sous les fenêtres d'aujourd'hui

 

C'est un matin où tu écris

 

Des lettres qui n'arrivent pas

 


 

Le ciel verse sa gibecière

 

De papiers bleus et d'oiseaux morts

 


 

Les feuilles d'or sont des poèmes

 

Que nous n'aurons jamais su lire

 


 

Les yeux sont muets et la pluie pleure

 

Sur des trains perdus à jamais
 
 
.
 
 
HELENE CADOU
 
 
.
 
 

automne2