..Elle était un peu gitane, un peu sorcière et parlait à la Lune.  Dans ce coin choisi, fumant sa cigarette et caressant son chien, elle déroulait un passé dont le travail avait occupé une large place. Fille, femme, mère, grand mère, une vie menée tambour battant, souvent controversée, trouvant probablement son bonheur dans cette course à la réussite.

Féminine, élégante à sa manière, parfumée de qualité, elle se voulait sans défaut. Du " trés haut " de ses escarpins elle imposait sa personnalité, ses volontés et son audace.  Tout autant son côté gitane se manifestait, par un ourlet défait, une tache oubliée, ces petits détails qui baissaient la note, ou encore une étoffe plus colorée que d'ordinaire. Elle aimait les grands châles frangés, la couleur que donne le soleil,elle était résolument méditerranéenne. J'adorais ce côté désordre, cela la rendait plus accessible. J'adorais sa façon de balancer le linge par terre avant de l'étendre, quand elle envoyait valser ses chaussures aprés une journée de labeur. J'adorais le café servi dans la porcelaine et le sucre pris à l'aide d'une pince en argent , sur un plateau plutôt chic, sur la table en fer du jardin. J'ai adoré les derniers cafés pris sur la même table, dans la porcelaine mais sans pince, sans plateau et sans son chien, dans le même jardin devenu plus sauvage....Oui, j'adorais partager ces moments avec elle.

                                                                                                                              

Le temps a fait ses ravages et dans ce coin qu'elle aimait tant, elle a jusqu'à la fin communiqué avec les siens sans jamais baisser la garde et sans jamais abandonner sa longue et fine cigarette.

 

.

 

JOSIANE

 

.

 

 

mains-de-femme4