...

Dans ce petit port du Vallon des Auffes, au-delà de la magie du lieu, l'ambiance a la couleur de ses habitants. Tanés par le soleil,les pêcheurs ont amarré leurs barques  et  deviennent spectateurs à voix haute devant un verre ou deux ou trois.....on ne peut échapper aux quolibets lancés avec le sourire, ils sont là devant leur porte, assis sur n'importe quoi et regarde passer les "étrangers". Si c'est une jolie fille , elle sera encensée , avec des mots probablement inventés pour elle.  Après plusieurs  verres, il vaut mieux ne pas croiser leur regard et avoir beaucoup d'humour car les mots peuvent devenir gênants. Les femmes de pêcheurs ressemblent à de vieilles squaw, tant leur peau est cuivrée. Elles interviennent parfois, sans complaisance et sans succès, pour freiner la soif de leur homme. La lumière bleue du large passe sous les arches et éclaire cette scène en plein air. Les techniciens de la nature sont parfaits . Le bruit, les odeurs, les couleurs ,le cri des mouettes ,tout y est. Un dernier rayon et le soir donne un autre ton, on chavire dans une atmosphère plus feutrée mais tout autant vivante. On est, définitivement séduit.
 C'était hier soir, le feu d'artifice du Vieux-Port a raisonné et enchanté les environs . Dans la petite maison  des Auffes, impasse des Girelles, on a oublié un instant ,les misères du monde...


Et dire que jai failli refuser l'invitation...

 

.

 

JOSIANE

 

.

 

 

VALLONCC