jeudi 22 août 2013

LE SEL D'UNE MEMOIRE

Qui prend la mer Voit AstartéCroît au cielRenaîssant aux refletsSans fond de l'azur Et la rondeDes Pléiades Engendre le tempsDes vagues puisEffleure l'horizon De l'aurore Instant d'âmePerpétuellement Eprise frisantImprobableL'immortalitéEt sa dryade Le large demeure Océan d'un coupleSibyllin Vénus et OrphéeA jamais promis Enivrez-moi Poètes de l'EtherDes songes et des messages De la Bora  des GalernesQui perpétuent Le chant de nos rivagesA jamais distants Quand nos sillages Sèment ensembleAux sillons... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 22 août 2013

PACTES DES MOTS

 Femme de quelques poussières Elle est un autre ou l’autre ou tous les autres. Quand s’ouvre le matin, elle part s’exprimer dans un jasmin de fleurs où la nuit n’a plus cours. Elle dévale le long des espaliers, les yeux écarquillés sur l’aube qui se lève. Elle est poreuse à l’autre, au monde et devient l’arbre qui explose au soleil de ses blessures. Elle est un tout petit être avec quelques cils d’une délicatesse extrême posés sur un visage de pêche. Elle est une fillette qui court comme une folle cachée derrière ses cheveux... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 22 août 2013

LES YEUX LEVES

 Tous les visages de mon visage je les affiche sans faillir ils sont l’intranquillité sur ma table voûtes d’échos, masques aux parois de la grotte ils disent mes morts jusqu’à l’ultime qui viendra comme les autres   bâtons d’aveugle tous les visages de mon visage épinglent le sourire, les larmes leurs trésors sont - indocile limon - roses plantées des mots depuis le fond de mes âges   tous les visages de mon visage disent la même aventure comment encore aimer, parler quand la bouche soudain défaille que... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 22 août 2013

LE CHANT DU MONDE

Il était parti à l'automne dans le haut-pays où règne Le maître des taureaux des champs et des hommes Aux lieux sauvages des forêts et des pâturages Pour ramener en radeau les troncs d'arbres abattus En quête son père et moi avons remonté le fleuve Et trouvé l'aveugle accouchant dans les herbes Sa belle et lui avaient trouvé refuge chez le guérisseur Empêché par le seigneur de descendre libres le fleuve Ici les sons et les odeurs se parlent en contrepoint L'eau murmure aux arbres qui conversent Avec les oiseaux qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,