vendredi 6 septembre 2013

SINGULIERES ET PURIELLES...Extrait

"C'est une fille de haute liesse, à prendre la vie en proue, hisser les heures à vive allure, une femme libre de son essor. Elle rit vrai à la face du jour et son haleine a la fraicheur des pointes d'herbe quand frémit l'aube.On tenterait de la retenir. La marge d'une étreinte, d'une page partagée, d'un morceau de pain rompu. Elle est déjà plus loin que le tournant de l'été. On cherche son propre chemin dans le sillage fulgurant.   .   COLETTE NYS-MAZURE   .      
Posté par emmila à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 6 septembre 2013

NORIA...Extrait

Et d’un bleu sans archives, antérieur au toucher,Conserver la mémoire, la mémoire du regard,La pure mémoire de croire…Et, au-delà des mûres sèches de nos doigts,Reconnaître l’épure mise à nu de ce ciel,Une ligne d’étreinte haute et mauve sur l’abîmeOù un château de roche debout sur le couchant,Enfance capitale, diapason de l’instant,Accorde le présent….Et quand le vent limpide balaye les pins de la mémoire,Comme un rebord au jour, retrouver la démesure,La sauvegarde crénelée devant le vide suave,Ou bien, moins jeune parmi nous,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 6 septembre 2013

NORIA...Extrait

 Au point le plus aigu du jour, le silence nomme l’âme notre sœur indulgente, et, par cette fêlure, nous prenons vue sur nos foules intimes. Ainsi, parfois, la mer se nomme absence ou fleur inoffensive, et couvrirait ses monstres…. Et lorsque ta pâleur voulut parler d’extase et de démences, nous sûmes que nous pouvions durer sur le sentier, près d’une odeur de menthes fissurées par le soir, aux deux bouts de l’improbable rencontre...   .   GABRIELLE ALTHEN   .   Photographie Murad Osman   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 6 septembre 2013

NUDITES...Extrait

Tout s'y lit l'or bleu du désir l'eau qui dort sous Le sable des caresses attendues le frisson du réveil Comme une vague ramène le matin sur la peau On voudrait s'y étendre y mourir à son tour Et la fine rainure qu'on suit avec le pouce De la nuque aux reins comme un poème vertébré Partage l'est du sommeil et l'ouest des plaisirs Quand il est l'heure de lire le menu de la nuit avec les doigts » .   ALAIN DUAULT   .     Oeuvre Vladimir Rozmainsky        
Posté par emmila à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 6 septembre 2013

LE DOUX MIRACLE / EL DULCE MILAGRO

Qu’est-ce que cela ? Prodige ! Mes mains fleurissent. Des roses, des roses, des roses poussent sur mes doigts Mon amant me baisa les mains, et en elles, Oh, grâce ! Des roses ont jailli comme des étoiles. Et je vais par le sentier en criant le charme à tue-tête, et dans le bonheur le sourire alterne avec les pleurs et sous le miracle de mon enchantement se parfument de roses les ailes du vent. Et les gens qui passent murmurent en me voyant : « Ne voyez-vous pas qu’elle est folle ? Qu’elle rentre chez elle. Elle dit que des roses ont... [Lire la suite]
vendredi 6 septembre 2013

LE JOUR SE LEVE ENCORE

Quand tu n´y crois plus, que tout est perdu Quand trompé, déçu, meurtri Quand assis par terre, plus rien pouvoir faire Tout seul, dans ton désert Quand mal, trop mal, on marche à genoux Quand sourds les hommes n´entendent plus le cri des hommes Tu verras, l´aube revient quand même Tu verras, le jour se lève encore Même si tu ne crois plus à l´aurore Tu verras, le jour se lève encore Quand la terre saigne ses blessures Sous l´avion qui crache la mort Quand l´homme chacal tire à bout portant Sur l´enfant qui rêve, ou qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,