Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 607 700
Newsletter
Archives
13 septembre 2013

AGNES SCHNELL

On n’ose dire les gestes
froissés d’insignifiance
ou l’arrachement d’un oiseau lourd …

On s’enferme
on cèle ses orages
en un jardin d’absences
en un creux froid
toujours blessant


on se bâtit une carapace
un mur à calciner les regards
un mur où s’écrase la violence
des mots.

 

.

 

AGNES SCHNELL

 

.

 

 

OISEAU

 

 

Publicité
Publicité
Commentaires
EMMILA GITANA
Publicité
Pages
Tags
Derniers commentaires
Publicité