jeudi 26 septembre 2013

POESIE VERTICALE...Extrait

 La vie commence où l’on veut qu’elle commence, où quelqu’un est capable de créer une forme.  Ou là où quelqu’un est capable de se laisser créer par une forme.   Mais avant d’entraîner les mains à créer une forme  ou à s’ouvrir à elle, il faut leur apprendre à créer l’espace  pour cette forme.   La vie aussi s’achève où l’on veut qu’elle s’achève, où quelqu’un est capable d’effacer une forme  ou d’annuler son espace. Ou là où quelqu’un est capable de se laisser effacer par... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 26 septembre 2013

ANDRE MALRAUX

 Lever la tête, lever les yeux et voir.  Il est impossible de vivre une vie paisible, sans embûches, sans accidents, sans égratignures, sans épreuves. Ce qui est le plus dur est de les affronter, de pouvoir vivre avec, de pouvoir les faire siennes.   Je crois qu’il ne faut pas les fuir, car plus on les fuit plus la douleur reste ici près de nous latente, s’amplifiant. Il faut alors réussir à les apprivoiser, les comprendre, se laisser glisser avec pour ne faire plus qu’un et ainsi pouvoir les dompter, juste le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 26 septembre 2013

JULIE OU LA NOUVELLE HELOÏSE...EXTRAIT

 Le paradoxe du désir, c’est qu’il y a une extrême jouissance à ne pas encore jouir ! Ce bonheur de l’imminence doit beaucoup à l’imagination, qui donne à poursuivre des biens inexistants mais attrayants. Ainsi, la jouissance réside t-elle moins dans la possession effective, que dans l’espérance de parvenir à un bien. Le bonheur ne nous advient donc pas dans (l’impossible) satisfaction de tous nos désirs, mais, paradoxalement, dans son espérance ou dans sa promesse même ! Tant qu’on désire on peut se passer d’être heureux ; on... [Lire la suite]
mardi 24 septembre 2013

PATIENTE VARIATION...Extrait

L'éternité s'en allait et venait Dans la voix miraculeuse du soir Et ses nuées d'hortensias Mes mains sous la lueur du lieu S'accrochaient à cette lampe des mots. Si je savais retrouver mon enfance La blouse ensoleillée de l'écolier À la rampe des rêves Regardant les nuages Au-dessus des champs d'orges et d'avoines Je reverrais sous mes doigts inspirés L'espace d'un visage Les yeux de son amour Réjouir l'ombre de ce corridor. Le parfum des lilas s'épanche Un rien tend vers la douceur du regard Qui donne joie à chaque instant Désire... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 24 septembre 2013

MON LIBAN...Extrait

... Votre pensée est un arbre enraciné profondément dans le sol de la tradition et dont les branches poussent dans le pouvoir de la continuité. Ma pensée est un nuage évoluant dans l'espace. Il se change en gouttes qui, en tombant, forment un ruisseau qui chante en suivant son cours vers la mer. Puis il s'élève en vapeur vers le ciel. Votre pensée est une forteresse que la tempête ni l'orage ne peuvent ébranler. Ma pensée est une feuille délicate qui oscille dans chaque direction et trouve du plaisir dans ce balancement. Votre pensée... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 24 septembre 2013

JE VOUS ECRIS DE MES LOINTAINS...Extrait

Que dit la poésie ? Je viens sans glaive, sans épée. J'en appelle à l'encre du ciel, au sang des étoiles, au chant de l'alouette, aux couleurs de la criste-marine, à ce caillou blanc où mon nom est incrusté, ici, sur terre où tout n'existe que par le langage et l'expérience d'un cœur à cœur, là, avec quelque chose qui se donne à écouter, respirer, sentir, toucher. En songe, je rejoins ce frémissement de l'eau glissant des mains de la source souveraine, son frêle reflet teinté d'une lueur impalpable. Aussi je m'en reviens à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mardi 24 septembre 2013

AFRIQUE...MON AFRIQUE

. Voici quelques heures d'écoute de musique africaine; je remercie Marin qui m'a généreusement offert cette " playlist ", en souvenir de l'Afrique de notre Adolescence, berceau de notre amour commun pour ce magnifique continent, là où ont éclos nos sentiments... http://marin56.canalblog.com/archives/2013/09/24/28081686.html    
Posté par emmila à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 23 septembre 2013

TROIS CHEVAUX...Extraits

Je lis des vieux livres parce que les pages tournées de nombreuses fois et marquées par les doigts ont plus de poids pour les yeux, parce que chaque exemplaire d'un livre peut appartenir à plusieurs vies. Les livres devraient rester sans surveillance dans les endroits publics pour se déplacer avec les passants qui les emporteraient un moment avec eux, puis ils devraient mourir comme eux, usés par les malheurs, contaminés, noyés en tombant d'un pont avec les suicidés, fourrés dans un poêle l'hiver, déchirés par les enfants pour en... [Lire la suite]
lundi 23 septembre 2013

TREIZIEME POESIE VERTICALE...Extrait

Refluer de tous les langages. Retrouver les mots À leur stade d’oiseaux en vol, Baisers qui s’échappent des lèvres Et s’en vont pour leur propre compte Trouver d’autres lèvres. Et comme il n’est pas possible D’atteindre la nudité des origines, Récupérer dans les mots Quelque chose d’aussi délié et libre Que la nudité des cheveux. Et lorsque tous les mots Seront de nouveau commencement, L’homme aussi de nouveau commencera. Et peut-être que tout de nouveau commencera...   .   ROBERTO JUARROZ   .   ... [Lire la suite]
dimanche 22 septembre 2013

LES VRILLES DE LA VIGNE...Extrait

 E­coute encore, donne tes mains dans les mien­nes : si tu sui­vais, dans mon pays, un petit che­min que je con­nais, jaune et bordé de digi­ta­les d’un rose brû­lant, tu croi­rais gra­vir le sen­tier enchanté qui mêne hors de la vie… Le chant bon­dis­sant des fre­lons four­rés de velours t’y entraîne et bat à tes oreilles comme le sang même de ton cœur, jusqu’à la forêt, là-haut, où finit le monde… C’est une forêt ancienne, oubliée des hom­mes… et toute pareille au para­dis, écoute bien, car… … A la première haleine de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,