dimanche 22 septembre 2013

LETTRE AUX RECTEURS DES UNIVERSITES EUROPEENNES

Monsieur le Recteur,   Dans la citerne étroite que vous appelez «Pensée», les rayons spirituels pourrissent comme de la paille. Assez de jeu de langue, d’artifices de syntaxe, de jongleries de formules, il y a à trouver maintenant la grande Loi du cœur, la Loi qui ne soit pas une loi, une prison, mais un guide pour l’Esprit perdu dans son propre labyrinthe. Plus loin que ce que la science ne pourra jamais toucher, là où les faisceaux de la raison se brisent contre les nuages, ce labyrinthe existe, point central où convergent... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

dimanche 22 septembre 2013

HELIOGABALE OU L'ANARCHISTE COURONNE...Extrait

   La force qui recharge les mas­ca­rets, qui fait boire la mer à la lune, qui fait mon­ter la lave dans les entrailles des vol­cans; la force qui secoue les vil­les et qui assè­che les déserts; la force impré­vi­si­ble et rouge qui fait grouiller dans nos têtes les pen­sées comme autant de cri­mes, et les cri­mes comme autant de poux; la force qui sou­tient la vie et celle qui fait avor­ter la vie, sont autant de mani­fes­ta­tions soli­des d’une éner­gie dont le soleil est l’aspect lourd. ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 22 septembre 2013

ANATOMIE DU MOUVEMENT

C’est bien avec le poing qu’on récite le jour quand les désirs sont à plain­dre En mon­tant le volume du corps les prix grim­pent et la folie est à son plus bas
Des for­mes ter­ro­ris­tes devan­cent la mémoi­re
Est-ce bien utile d’inven­ter de nou­veaux visa­ges
alors que les fenê­tres ne sont plus étan­ches
Au verso de la bru­ta­li­té
il n’y a que de la pous­siè­re
et de l’inti­mi­té
inven­tée pour l’ana­to­mie bran­lan­te
C’est défoncé et plein d’impas­ses
et ça che­mine vers l’obses­sion la nuit Les mus­cles se... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 22 septembre 2013

MANUEL DE SURVIE POUR ADULTE INADAPTE...Extrait

On nait tou­jours d’un doute.   D’une embus­cade en coup de fusil au coin d’un lit   Alors que la radio des autres hurle au quar­tier tran­quille per­fo­rant le silence tapis aux réver­bè­res.   Sous le regard hor­ri­fié des anten­nes du monde prê­tes à ren­dre compte.   On nait tou­jours d’un doute.   Sur une mar­che d’église où la pluie saute-mou­tonne avec la barde du sacris­tain.   Dans la fiè­vre mal payée des accou­che­ments par ordi­na­teur   Dans un taxi.   Dont le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 21 septembre 2013

EXILEE

Elle installait l'Andalousieavec des gestes lentsdans un petit pré revêchecerné de murettes de pierrepar tous les chemins de la terreappel du sol familier« si jamais je t'oubliaisque ma droite se dessècheque ma bouche soit scelléecomme un ruisseau pris de gelsi je perds le souvenirde mes défunts nourriciers »elle livrait les emblèmesdes divinités domestiquesentre les arbres amaigrisaux rayons de miel du couchant   .   PIERRE ETIENNE   .        
Posté par emmila à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 21 septembre 2013

MARIA-DOLORES CANO

 Je suis née       et cela me surprend chaque jour    les yeux ouverts sur des cils d’azur   bleu le miroir    j’ai peur d’aimer le monde                            qui me glisse entre les mains    les mots bleus    ceux griffés du souvenir des orages    je les bois et me gorge de leur essence  -  terre  ... [Lire la suite]

samedi 21 septembre 2013

L'AVANT-SAISON...Extrait

Peut-on traverser la paroi des chansons murées vivesj'entends pourtant le bruissement profondcomme des palmes sous le ventet tout le petit cliquetis d'eau courantene cesse jamais de vibrer sinonm'envahit un parfum de mortil est des jours où se suffitcette pulsation familièreaccordant la vie et le rêveparfois sans crier gare à l'improvistele cri voudrait transgresser ses barrageset me fuir métamorphosésans cesse il me revient docilesachant que son heure et la miennene sont pas encore écoulées   .   PIERRE ETIENNE   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 20 septembre 2013

I MESI E PO L'ANNI / LES MOIS LES ANNEES

                                                             I mesi è po l’anni Chì ne sapemu più di quant’elli funu   E quellu rituale, vintu   A i muri di a to fine   Dulore sullevu accortu   À quellu sguardu incaravunatu   È a to persona sticchita   Membre scarnificate   Quelle pelle piena à crostule ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 19 septembre 2013

AU CALENDRIER DES ENFANTS...

Au calendrier des enfants - l'été s'arrête à la porte de l'école - les oiseaux pensent qu'il s'en va douce- ment avec la lumière --- il est des pays où tout ça ne veut rien dire tu commences à guetter les arbres - savourant les premières pommes - tu suis feuille à feuille les ors les pourpres et les bruns -- cette musique qui joue en sourdine sous la respiration ralentie de la terre sous ta capuche le matin sent plus fort -un parfum de champignon terreux --- des noisettes plein les poches - une cupule entre les dents -- tu... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
jeudi 19 septembre 2013

LE LIVRE DU PARTAGE

" Penser le partage - disait un sage - c'est mettre en cause la morale et le droit; c'est, aussi, mettre en question les notions de bonheur et de malheur; c'est, encore, faire le procès de l'humanité, de la vie et de la mort. " Tout est à partager et rien n'est partageable: le sort de l'homme, comme celui du monde. Sue cette difficulté, inhérente  sa nature-même, se fonde, peut-être, la réciprocité du don. " Et il ajoutait: " Et pourtant, exister c'est s'ouvrir progressivement au partage; c'estpartager la vie avec la vie, la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,