L'arbre
Tient dans le vent

Malgré le vent

Arbre tendu
Parfois à l'extrême

Lui aussi sera brisé

Ce sera son seul cri

Échappé de tous ces silences

De toute cette vie
De toute cette chair du monde

En lui
Recueillis si densément

Quand chaque jour nous recousons
Nos vies moisissantes

Sur les gerçures ouvertes de la mort

 

.

 

LIONEL JUNG-ALLEGRET

 

.

 

casse2