vendredi 31 janvier 2014

LE COQUILLAGE

Peut-être te suis-je inutile,Nuit; de l’abîme universelJe suis sur ta rive jetéComme un coquillage sans perleTa vague indifférente bat,Et tu chantes, inconciliable;Mais tu aimeras, tu apprécierasLe mensonge de l’inutile coquillage.Tu vas revêtir ta chasuble,T’étendre sur le sable auprès de lui,Y nouer avec des liens indissolublesLa cloche énorme des roulis.Et les parois du frêle coquillage,Tu vas les emplir d’un murmure d’écume,Comme la maison d’un coeur inhabité,Et de vent, et de pluie, et de brume. .   OSSIP MANDELSTAM ... [Lire la suite]

vendredi 31 janvier 2014

LE BERGER DES MOTS

Je crois à la religion de l'Amour  Sans autel ni pierre de sacrifice  Où offrir les coeurs à la cruauté   D'eux qui n'ont d'humain que le nom     Je ne suis qu'un berger de mots drus   Qui disent l'amour le bonheur et la joie  Un frère vivant de notre boule de glaise     Où se mêlent  bêtes arbres eaux et vents       A la violence aveugle de la société    J'oppose le rythme des saisons du coeur ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,