dimanche 2 février 2014

VERS DORES

 Merci Adelita...   Homme ! libre penseur - te crois-tu seul pensant Dans ce monde où la vie éclate en toute chose : Des forces que tu tiens ta liberté dispose, Mais de tous tes conseils l'univers est absent. Respecte dans la bête un esprit agissant : ... Chaque fleur est une âme à la Nature éclose ; Un mystère d'amour dans le métal repose : "Tout est sensible ! " - Et tout sur ton être est puissant ! Crains dans le mur aveugle un regard qui t'épie A la matière même un verbe est attaché ... Ne la fais pas servir à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 2 février 2014

DES RIMES A RIEN

Un poème, dis-tu, où l'amour s'exprime résume tout en mots Mais que reste-t-il dans les mots de ce qu'on a vécu ? Une poussière de syllabes, le rythme pauvre de la grammaire, des rimes à rien...   .   NUNO JUDICE   .      
Posté par emmila à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 2 février 2014

VOIS...

Vois il y a ce rayon de lune   il tombe juste sur tes seins   il me faut suivre son trajet                                                            enquête       J'ai toujours su que la    lumière   avait un coeur quelque part   .   MARTINE CROS http://allerauxessentiels.over-blog.com/   . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 2 février 2014

JEAN DIHARCE

et je m'en vais te dire ce qu'il ne faudrait pas que tu manques à ma vie comme une mer absente ces terres infinies où jamais rien ne bouge à force de non-dits et par manque de vent je me serais fait vague monstrueuse haletante pour mieux te renverser et t'inventer pour moi mais la nuit est tranquille et je défais le rêve   .   JEAN DIHARSCE   .      
Posté par emmila à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 2 février 2014

LETTRE OUVERTE AUX CULS-BENITS...Extrait

" Lecteur, avant tout, je te dois un aveu. Le titre de ce livre est un attrape-couillon. Cette « lettre ouverte » ne s’adresse pas aux culs-bénits. " .... Les culs-bénits sont imperméables, inoxydables, inexpugnables, murés une fois pour toutes dans ce qu’il est convenu d’appeler leur « foi ». Arguments ou sarcasmes, rien ne les atteint, ils ont rencontré Dieu, il l’ont touché du doigt. Amen. Jetons-les aux lions, ils aiment ça. Ce n’est donc pas à eux, brebis bêlantes ou sombres fanatiques, que je m’adresse ici, mais bien à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,