Le temps d’un dire

pour réveiller les mots

au bout de nos silences,

chair contre chair,

cri proche du sang

sous un fardeau de vie.

Le temps d’un dire

pour réveiller l’absence

au bout des étoiles noires,

source contre source,

geste proche du vide

sous un fardeau de terre.

 

.

 

EMILE HEMMEN

 

.

 

pont2