mercredi 5 février 2014

EMILE HEMMEN suite...

Sourcier de l'infini sortant de la fraîcheur des écritures, marchant tout doucement comme sur une corde avec la cécité à l'intérieur, avec l'angoisse derrière l'angoisse. Voix déchiffrée en plein silence, ailleurs, le vouloir-dire d'une flèche qui nous traverse.   .   EMILE HEMMEN   .  
Posté par emmila à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 5 février 2014

EMILE HEMMEN

Le temps d’un dire pour réveiller les mots au bout de nos silences, chair contre chair, cri proche du sang sous un fardeau de vie. Le temps d’un dire pour réveiller l’absence au bout des étoiles noires, source contre source, geste proche du vide sous un fardeau de terre.   .   EMILE HEMMEN   .          
Posté par emmila à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,