mercredi 12 février 2014

ALBORADA / POINT DU JOUR

Adiós — dice el dolor con voz descalza Cansado de sufrir bebe su llanto Sepulta entre hierbas sus recuerdos Y súbita resurrección, no tiene rostro No es sino un lienzo en acecho al óleo. El amor solfea su cuerpo inexplorado Y las magnolias de su piel son un jilguero. Es invencible el dolor enamorado, Ya no es tormento sino melodía El amor rebautiza el mundo. . Adieu — dit la douleur d’une voix déchaussée Fatiguée de souffrir, elle boit ses pleurs Ensevelit ses souvenirs parmi les herbes Et, soudaine résurrection, elle n’a pas de... [Lire la suite]

mercredi 12 février 2014

REPEINDRE LA MEMOIRE...Extrait

Pourtant,l’enfance avait le goût du pain,l’odeur du bois brûlé,des lits cirés,des petits pots de confitures Odeursmarquant la même saison fragile, Petite chair blanche,la peau tenduecontre le vent,bardée d’envies secrètes. Chair exiléeà l’intérieur des interdits. Odeur de pailleoù nos refus se déchiraient. .   EMILE HEMMEN   .      
Posté par emmila à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,