vendredi 28 février 2014

E. E. CUMMINGS

J’ai toujours ton cœur avec moiJe le garde dans mon cœurSans lui jamais je ne suisLà ou je vais, tu vas…Et tout ce que je fais par moi-même est ton fait…Je ne crains pas le destinCar tu es à jamais le mienJe ne veux pas d’autre monde, carTu es mon monde, mon vrai…Tu es tout ce que la lune a toujours voulu direEt tout ce que le soleil chanteraC’est le secret profond que nul ne connaîtC’est la racine de la racineLe bourgeon du bourgeonEt le ciel du ciel d’un arbre appelé vieQui croît plus haut que l’âme ne saurait l’espérerOu l’esprit... [Lire la suite]

vendredi 28 février 2014

DEHORS LA NUIT EST GOUVERNEE

Laissez filer les guides maintenant c'est la plaineIl gèle à la frontière chaque branche l'indiqueUn tournant va surgir prompt comme une fuméeOù flottera bonjour arqué comme une échardeL'angoisse de faiblir sous l'écorce respireLe couvert sera mis autour de la margelleDes êtres bienveillants se porteront vers nousLa main à votre front sera froide d'étoilesEt pas un souvenir de couteau sur les herbesNon le bruit de l'oubli là serait telQu'il corromprait la vertu du sang et de la cendreLigués à mon chevet contre la pauvretéQui n'entend... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 28 février 2014

LE CHAT

Au royaume des gravuresil était un chat perversexcentrique et multiplele poil noir et le poil clair Entre souris et sirèneil était juste couchéavec une nonchalance de lainedans un livre d'animalier Contrairement aux usagesà la pleine lune parfoisd'un bond il quittait sa pageet s'en allait courir les toits les toits et les mansardesPuis visitant les logisil soufflait l'or des lampeset buvait le lait des petits Avec l'ombre pour complicele voici tigre persanpoursuivi par la policeune police à turban Reprenant sa... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 28 février 2014

CHANSON DU DJOLIBA

 Merci Adéla... Djoliba! Djoliba! Nom combien évocateur! Descendu des derniers contreforts du Fouta-Djalon, tu viens t’associer, généreux et fécond, à la vie du paysan de Guinée. C’est toi qui, à travers d’innombrables méandres, apportes discrètement à chacune de nos plaines un message de Paix et de prospérité. Tu t’es prodigué à cette terre de latérite et de grès pour que vive toute une race. Les bergers qui, chaque jour, promènent leurs troupeaux le long de tes bords verdoyants, te vénèrent tous et dans leur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,