Je suis amoureux
Du vent sur ta joue
Qui joue les imprudents
Je suis amoureux du vent
Du chêne
Qui porte l’ombre
De ses mains
Sur ton cou
Je suis amoureux
Du chêne
De la rue bleue
A trois heures de l’après-midi
Quand elle contient
L’arche de ton rire
Je suis amoureux
De la rue bleue
Je veux bien passer les pôles
Avec Lord Franklin
Briser la glace
Si ce chemin
De mai
Sur l’océan gelé
Me conduit
Au printemps d’un baiser
Je suis amoureux des neiges
Et des glacis
De la virginité de l’instant
Qui défriche l’éternité
Sur tes lèvres du présent
Je suis amoureux des neiges
De ces mots
Que tu laisses glisser
Sur le verbe épicé
Du manuscrit des corps
Je suis amoureux
Des mots
Je veux l’aquarelle de ta bouche
Qui est le puits
Qui est la trame
Qui est la porte
De ton âme
Je veux ne plus vouloir
Laisser la tendresse
Désirer l’aparté

 

.



© PATRICK CHEMIN

 

.

 

guisane