vendredi 7 mars 2014

LAS PALABRAS PUEDEN

Il est des univers à l’envers où les enfants travaillent,Où les grands jouent aux cartes et s’adonnent à des riens.Je hais les uniformes, les formes uniques où les têtes se nivellent ;Je hais  les terres plates des villes où monts et vallons se confondent,Les faces sans relief où l’humeur est égale et l’affect sans nuance.Je déteste les mondes où, faibles, sans défense,Les marmots sont pareils à des vieux en enfance,Aux piliers fragiles d’une terre en démence. J’ai l’ âge des chiens, tous les ans j’ai dix ans.Aujourd’hui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 7 mars 2014

SUSPENS...Extrait

Îles du temps, de notre aire de temps,La quaternaire, où nous aurons fait escaleDans l’attente de notre île dernièreHéritiers de havres clés en mainSitôt émergés de la mer maternelleMangeant à la table des aïeux, dans leur faïenceOu leur porcelaine, dormant entre leurs drapsSous les images dont ils avaient meublé leur îleEt ces visages connus inconnus allumaientDes feux de mémoire, creusaient sous la merDes galeries où nous jouions et rêvionsDans l’oubli du naufrage lent de notre île   .   CLAIRE MALROUX   . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 7 mars 2014

JEAN-MICHEL SANANES

Cosmique, la douleur glisse dans le silence, glisse comme le serpent déroule la nuit. Partout les écrans s’agenouillent au confort des consciences Être un homme et ne pas savoir où habite la douleur, est-ce cela le bonheur ? Un silence blanc un silence noir oblitèrent des douleurs-poignards et le cri majuscule que devrait porter chaque conscience. Devant les écrans et les flonflons de vos fêtes, passent l’hermine et le vison, coule le champagne. Dehors une douleur cosmique, venin silencieux, déporte la raison. Partout les écrans... [Lire la suite]