samedi 12 avril 2014

LE BONJOUR ET L'ADIEU...Extrait

Et pour s’en détachernous aurons ensemencé cette terre de motsl’orage les emporteL’image tronquée du cielles colore parfois – on diraitde grands jarres éclatéessous la poussée violente du désird’accéder à la lumièrePlus loin que la houle des oliviersbien plus loin que le gelcomme un murmure incontrôlablece front naissant de l’aubeporteuse d’évidences   .   PIERRE-ALBERT JOURDAN   .        

samedi 12 avril 2014

LA MAIN OUVERTE...

Je vis en état de provisoire permanent. Un merci sur les lèvres, j'avance où l'ombre s'étend, tenant par la main mon cortège de mots. Je suis parfois chemins étroits de musiques empruntées, pour les besoins de penser comme d'autre ceux de regarder, en fumées, partir leurs rêves. Les miens, je les plante et les arrose, pour qu'ils me donnent fruits bien murs, au matin lent de mes fatigues obscures. Je ne suis pas funambule, non, je tombe et me répand sur les pages en désordre. Je ne suis pas funambule, je vis la main ouverte, c'est... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,