samedi 19 avril 2014

MA FRANCE

De plaines en forêts de vallons en collines Du printemps qui va naître à tes mortes saisons De ce que j'ai vécu à ce que j'imagine Je n'en finirais pas d'écrire ta chanson Ma France Au grand soleil d'été qui courbe la Provence Des genêts de Bretagne aux bruyères d'Ardèche Quelque chose dans l'air a cette transparence Et ce goût du bonheur qui rend ma lèvre sèche Ma France Cet air de liberté au-delà des frontières Aux peuples étrangers qui donnaient le vertige Et dont vous usurpez aujourd'hui le prestige Elle répond toujours du nom... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 19 avril 2014

LA MER

Je suis à Paris Dans mon appartement, Et la mer me berce. Je suis allongé dans l’eau, Je monte et je descends Avec les vagues, Je me laisse porter Par la marée. Jamais la mer Ne me manque. Elle m’accompagne Dans le poème Qui se fera peut-être. Dans les brisants, Dans les cris des goélands, Dans l’écume qui retombe en eau, Dans la marée qui commence à monter, Dans le goémon qui s’accroche aux rochers, Je me convie. Je m’y retrouve.   .   EUGENE GUILLEVIC   .  
Posté par emmila à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 19 avril 2014

VENEZ MARINS...

( ... ) Soyez le corps où s'enracine ma sève aux réminiscences salines ! Les vagues ont appris à mes sens les balancements languides de l'attente. Laissez aux hommes de terre la droiture immobile des lits désenchantés ! . Couchez dans les hamacs de mes rêves atlantes Vos forces enrichies aux vents et aux cyclones Que je les berce de ma voix de brume tiède. Laissez glisser sur vos peaux nues mordues de sel amer L'ondée des matins clairs qui perle à mes lèvres fécondes! . Venez marins, oh oui venez ! Prenez la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 19 avril 2014

PETIT MATIN

Je te reconnaîtrai aux algues de la mer Au sel de tes cheveux aux herbes de tes mains Je te reconnaîtrai au profond des paupières Je fermerai les yeux tu me prendras la main Je te reconnaîtrai quand tu viendras pieds nus Sur les sentier brûlants d’odeurs et de soleil Les cheveux ruisselants sur tes épaules nues Et les seins ombragés des palmes du sommeil. Je laisserai alors s’envoler les oiseaux Les oiseaux long-courriers qui traversent les mers Les étoiles aux vents courberont leurs fuseaux Les oiseaux très pressés fuiront dans le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 19 avril 2014

OUESSANT

Le temps S’aggrave Derviches tourneurs Les phares Du Créac’h, de Nividic et de Kéréon Vents et grêle comme gris flagellants Font aller de guingois Le cortège des pluies, des moutons Au pays pénitent Ciel de misaine Nuages tête-bêche Lit-clos De l’île Où la mémoire hiberne Entre ex-voto et proella Pour Ouessant Qui n’aurait coup de cœur A inverser le cours du sang Tel un ressac Ferait cèder dans un ultime assaut La frêle digue des sanglots. . . . GILLES BAUDRY . . . Photographie sur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,