Je pars, je vais mêler une histoire à la mienne, pimenter ma vie et colorer mes effets; Je vais abandonner le noir qui me rend transparente et oser le bleu, le jaune et le rouge, détacher mes cheveux, les couronner d'une nature fraîche. Je couvrirais les murs de tissus faiseurs de  lumière chaude. Je rendrais leur liberté à mes pieds, je délivrerais mes seins prisonniers depuis trop longtemps. J'évoluerais dans un jardin verdoyant sans clôture. Oiseaux et petites grenouilles, mobile sonore naturel, inventeront une chorégraphie permanente. Les fruits sucrés ne seront plus interdits. J'observerais les feuilles de bananiers se déployer doucement, comme par magie, au lever du soleil, je recevrais la pluie amie. Et je rirais, oui je rirais, j'oublierais les pleurs, la peur, la douleur, je chanterais, je danserais, je caresserais les animaux, la terre, le sable, j'enlacerais les arbres en fermant les yeux, et je ferais l'amour avec la mer, le matin, le soir; la nuit ... Je vivrais simplement, follement.....dans une douce  folie...

.

 

JOSIANE

 

.

 

 

siren