En direct de Gaza
Mercredi 16 juillet 2014
Il est 12 h à Gaza

Neuvième jour de l’offensive militaire israélienne sur la bande de Gaza
Vive la solidarité internationale avec Gaza
La poursuite de l’agression criminelle sur la bande de Gaza
Une nouvelle journée meurtrière commence à Gaza
- 13 morts depuis ce matin dans la bande de Gaza
- Une fille de 4 ans a été tuée à Rafah, silence, on tue les enfants à Gaza.

- 40 maisons détruites depuis ce matin, quelle horreur !

- 2 stades ont été détruits.

- Un hôpital a été touché

- Un centre d’accueil pour personnes âgées a été bombardé.
L’armée de l’occupation israélienne détruit tout dans la bande de Gaza, quelle barbarie !
Gaza l’oubliée et Gaza laissée à son sort supporte l’insupportable !
L’aviation, la marine et les chars israéliens bombardent partout dans la bande de Gaza.
Et ça continue !
Le bilan s’alourdit au neuvième jour de l’offensive militaire israélienne contre la bande de Gaza et sa population civile :
- 207 morts palestiniens jusqu’à cette heure-ci, dont 50 enfants, 28 femmes et 34 personnes âgées suite à des bombardements israéliennes en neuf jours.
-1500 blessés lors de ces bombardements aveugles de l’armée de l’occupation israélienne, dont 270 femmes et 390 enfants
-Plus de 2450 raids israéliens en neuf jours partout dans la bande de Gaza
Quelle horreur !
-450 maisons ont été détruites suite à ces bombardements aveugles
- 970 maisons touchées par les bombardements
-Plus de 2200 personnes sont sans-abri après la destruction de leurs maisons.
-40 mosquées ont été détruites
- 42 écoles touchées.
- 3 instituts d’enseignement supérieur touchés
- 5 stades détruits
-3 stations électriques ont été touchées
-7 puits d’eau touchés
- 27 bâtiments publics détruits
- 7 centres médicaux touchés
- 29 associations bombardées.
C’est terrible !
Nous nous lâchons rien!
Nous ne désespérons pas !
La lutte continue
Nous nous défendrons jusqu’à la dernière goutte de notre sang
Gaza sera toujours debout !
Gaza résiste, Gaza existe et Gaza persiste !
Amitiés de Gaza sous les bombes

 

.

 


ZIAD MEDOUKH

 

Ziad Medoukh, responsable du département de français de l’université Al-Aqsa de Gaza et coordinateur du Centre de la paix de cette université, a été fait Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques de la République française par décision du Premier ministre.

 

Cette nomination, la première pour un professeur palestinien, vient récompenser les mérites de Monsieur Medoukh. Elle couronne des années de dévouement au service de la langue et de la culture française et de leur rayonnement en Palestine et dans la bande de Gaza en particulier.

 

Connu par ses relations étroites avec le Consulat de France à Jérusalem et les associations francophones, Monsieur Medoukh a participé à plusieurs conférences et colloques sur l’enseignement du français, en France et dans les pays francophones, il a mené beaucoup de travaux de recherches et rédigé de nombreux articles sur l’enseignement de la langue de Molière dans son pays.

Il est l’auteur de maintes publications sur l’enseignement du français en Palestine et à l’Université Al Aqsa, ainsi que sur l’importance de l’Education comme forme de résistance en Palestine.

Il forme les futurs professeurs de français dans la bande de Gaza et participe activement à la promotion de la Francophonie dans son pays.

 

Il a initié et créé des Jumelages entre son université et plusieurs universités françaises.

Il est l’auteur de deux recueils de poèmes : « J’enseigne la paix à Gaza », chez "L’Autre Edition" à Montpellier en France, en 2009, et « Gaza : paix attendue » aux Editions "Du Terroir " à Montréal, au Canada, en 2011.

Pour Ziad Medoukh- comme on peut le lire dans le titre de l’un de ses poèmes-le français restera toujours langue de paix et d’espoir.

 

.

 

 

 

 

 

 

Palestine ,,