.

 

Je vais m’enregistrer… pour exprimer quelque chose que j’ai du mal à exprimer… mon témoignage de mère… que l’on dit indigne.

Je n’ai pas envie qu’on s’apitoie sur mon sort, ni qu’on sache si j’ai raison ou si j’ai tort d’exposer mes enfants… de ne pas craindre pour eux… la mort.

Je suis à bout de souffle… de les voir vivre toujours au bord du gouffre.

C’est l’air qui nous manque et on en souffre… terriblement.

Je voudrais témoigner… et je ne sais plus par où commencer… Peut-être parce que je sens que la fin approche.

On parle d’offensive terrestre… alors qu’il s’agit d’extermination… d’extermination pure.

Ils veulent nous dissoudre dans leur souffre douleur, nous faire disparaître un à un de leur mémoire sélective.

Ce qui est fou avec le mal… le mal radical… c’est qu’il vous rattrape toujours… au final.

 

Il y a eu le fascisme… puis le communisme… et enfin le libéralisme… c’est le pire des trois empires.

Ma mauvaise langue l’assimile au sionisme… mais l’ennemi absolu, c’est le libéralisme… qui transforme tout en système d’objets… qu’on échange contre des parts de marché.

Les sionistes se sont tout simplement emparé de la clé pour nous enfermer dans une prison à ciel ouvert et nous achever à mots couverts.

 

À Gaza, ils ne se battent pas contre nous, non… Ils nous exterminent… parce que c’est dans leur programme.

 

Ils sont déterminés à éliminer deux choses de la surface de la terre :

La Foi et la Loi.

La Loi qui dit : tu ne tueras point. Alors que les marchés ne font que ça.

Et la Foi qui te laisse entrevoir une autre voie, on n’en veut surtout pas.

Que ce soit ici, à Damas ou à Kiev, il n’y a qu’une vérité que je tenais absolument à révéler : c’est…

.

 

http://www.lejournaldepersonne.com