samedi 30 août 2014

DEUX FAONS JUMEAUX

Au soir, sur les taches de lumière entre tes seins, hier et demain s’approchent de moi.J’ai été créé ainsi qu’il convient au poème d’exister …La nuit naît sous ta couverture et l’ombreest perplexe ici et là-bas,Entre tes rives et les mots qui nous ont ramenés à leur timbre :" j’ai posé ma droite sur ta chevelure,ma gauche sur les deux faons jumeaux d’une bicheet nous avons marché vers notre nuit particulière … "Es-tu réellement là ? Suis-je plutôtun amant précédent venu aux nouvelles de son passé ?Dors sur ton âme paisible entre les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 30 août 2014

RIEN QUE LA LUMIERE

Rien que la lumière.Je n’ai arrêté mon chevalque pour cueillir une rose rougedans le jardin d’une Cananéennequi a séduit mon chevalet s’est retranchée dans la lumière :« N’entre pas, ne sors pas »...Je ne suis pas entré et je ne suis pas sorti.Elle a dit : Me vois-tu ?J’ai murmuré : il me manque pour le savoir,l’écart entre le voyageur et le chemin,le chanteur et les chants...Telle une lettre de l’alphabet,Jéricho s’est assise dans son nomet j’ai trébuché dans le mienà la croisée des sens...Je suis ce que je serai demain.Je n’ai... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 30 août 2014

MURALE...Extrait

(...) Et je veux, je veux vivre....J’ai à faire sur les figures du volcan carLes terres désolées sont terres désoléesDepuis les jours de Loth jusqu’au jour d’Hiroshima.Comme si je devais vivre ici à jamaisHabité par une passion d’inconnu.L’instant présent pourrait être plus éloigné,Hier, plus proche et demain, un passé.Mais je prends l’instant présent par la main pour qu’à mes côtésIl traverse l’Histoire et non le temps cyclique,Tel le pêle-mêle des chèvres de montagne.De quoi serai-je sauvé demain?De la vitesse du temps... [Lire la suite]