Aimez par-dessus tout aimez jusqu’à l’affolement des pôles
 Quand toutes les routes sont perdues les nuits l’éblouissante
 Clarté des abîmes aimez jusqu’au verso des étoiles jusqu’au
 Sang qui fait les poches de l’aurore jusqu’à la folie déchirez
Tout ce qui n'est pas or et brille ce désert sous la lune saoule
Allez jusqu'aux légendes celles des pommes bleues de l'eau
Claire et de tous les oiseaux cachés sous la peau tout a passé
Si vite mais il est encore temps de tant et tant à dire la valse
Du désir les couleurs les saisons ou le vin de la mort le vent
S'il vous  étonne et l'orage et le pire aimez tout le contraire
Le linge des poissons ses orangers en joue le feu aux fleurs
Pour un geste d'amour ne renoncez à rien libérez les bêtes
Et les hommes et jetez-vous à l'aube dansez riez au chevet
Des tempêtes aimez jusqu'à ce que la nuit en silence recule

Aimez tant même cette époque ses mains aimez le ciel aimez

 

.

 

ALAIN DUAULT

 

.

 

jaya,,,

Oeuvre Jaya Suberg