mardi 4 novembre 2014

JOEL GRENIER...Extrait

J'ai goûté tous les vents qui agitent la Terre J'en ai vu des piquants qui trouaient ma mémoire Mes souvenirs fuyaient, tristes et solitaires. J'aurais dû les ranger au fond de mon armoire. J'en ai connu du nord qui m'ont glacé la veine A m'en faire trembler comme si j'avais peur. Je gardais mon sang froid mais j'avais de la peine : Près des feux de l'amour, je partais en vapeur. J'en ai mangé des doux qui disaient l'avenir Aux brillants de la lune et de la bague au doigt Ils me soufflaient tant de promesses à tenir Que j'ai mis... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 4 novembre 2014

L'ESPERANCE

Dans l’obscurité pressentir la joie, Savoir susciter la fraîcheur des roses, Leur jeune parfum qui vient sous vos doigts Comme une douceur cherche un autre corps. Le coeur précédé d’antennes agiles, Avancer en soi, et grâce à quels yeux, Eclairer ceci, déceler cela, Rien qu’en approchant des mains lumineuses. Mais dans quel jardin erre-t-on ainsi Qui ne serait clos que par la pensée ? Ah pensons tout bas, n’effarouchons rien, Je sens que se forme un secret soleil.   .   JULES SUPERVIELLE   .     ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 4 novembre 2014

ECRITS POETIQUES...Extrait

je m’agite. de la décision de ne plus être de la matière que je suis. de la matière dont je suis fait. de cette matière-là. de cette colle-là. de cette glu-là. de cette peau-là. de ce cœur-là. si je ne veux plus être de cette façon-là. je n’ai pas d’autre solution que de repartir. que de rejoindre une autre matière. que de revenir en arrière. que de tout faire cesser. ce qui ne pourrait pas continuer avec cette matière-là.   .   CHRISTOPHE TARKOS   .  
Posté par emmila à 03:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 4 novembre 2014

L'OMBILIC DES LIMBES....Extrait

Là où d’autres proposent des œuvres je ne prétends pas autre chose que de montrer mon esprit. La vie est de brûler des questions. Je ne conçois pas d’œuvre comme détachée de la vie. Je n’aime pas la création détachée. Je ne conçois pas non plus l’esprit comme détaché de lui-même. Chacune de mes œuvres, chacun des plans de moi-même, chacune des floraisons glacières de mon âme intérieure bave sur moi. Je me retrouve autant dans une lettre écrite pour expliquer le rétrécissement intime de mon être et le châtrage insensé de ma vie, que... [Lire la suite]
Posté par emmila à 03:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 4 novembre 2014

EXTRAIT DU DISCOURS AU NOBEL - NAGUIB MAHFOUZ

Vous vous demandez peut-être comment cet homme venant du tiers monde peut-il être suffisamment en paix avec son esprit pour écrire des histoires ? Vous avez parfaitement raison. Je viens d’un monde laborieux qui croule sous le fardeau des dettes dont le remboursement l’expose à la famine ou presque. Certains des habitants de ce monde périssent en Asie des inondations, d’autres périssent en Afrique de la famine. En Afrique du Sud, des millions d’hommes sont rejetés et sont privés de tous les droits humains à l’ère des droits de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 03:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,