samedi 22 novembre 2014

ARCHIPEL DE HAUTS KSOUR

Sur la dune soyeuse Où l’insecte a laissé une infime graphie, L’aube avec l’ombre, au bord du monde, est connivence : Glyphe diffus, toujours Bleui de crépuscule, amplifié de nimbes D’ambre pâle et d’or blond ... Le jour se fait regard, Sur l’horizon lavé de brume imperceptible, Dans l’azur nouveau né ... Parmi les tamaris Grêles et purs, la tourterelle, Cendrée de nuit, ne songe à s’affliger, Captive du silence ... Un fleuve au loin se grave Dans les gorges ; le ciel m’épelle une vallée Choyée de fèves et de roses ; Et la bonté de... [Lire la suite]