vendredi 14 novembre 2014

TA SOURCE

Elle naît tout en bas d'un lieu géométriqueA la sentir couler je me crois à la merParmi les poissons fous c'est comme une musiqueC'est le printemps et c'est l'automne et c'est l'hiverL'été ses fleurs mouillées au rythme de l'extaseDans des bras de folie accrochent les amantsOn dirait que l'amour n'a plus besoin de phrasesOn dirait que les lèvres n'ont plus besoin d'enfantsElles coulent les sources en robe ou en guenillesCelles qui sont fermées celles qu'on n'ouvre plusSous des linges qu'on dit marqués du sceau des fillesEt ces marques... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 14 novembre 2014

UN ESSAIM AMOUREUX...Extrait

Avant que d’avancer puissamment dans la nuit, avant que de risquer ses avalanches chaudes,Mesurez l’ampleur en vous d’un hiver précoce et le poids de lumière qu’il faudra lui opposer.Sachez que le poète n’a d’existence que dans le lieu sans privilège du doute passionné et de la ferveur menacée.Retournez-vous sept fois dans vos songes avant d’y bâtir un espace, fermez vos yeux sur la parole comme on mouche la bougie pour suivre l’ascension du jour.Vous élirez pour frontière un vent dissimulé, et ce jaillissement du souffle qui est la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 12 novembre 2014

T'ES SI JOLIE QUAND TU PLEURES

T'es si jolie quand tu pleures. Rome s'en désurbanise. En sources, chaudes d'ampleurs, Manon, même Amour te prise. La beauté se divinise Aux charmes de la douleur: Le vent, s'il les fragilise, Donne aussi une âme aux fleurs.   T'es si jolie quand tu pleures Que mon Paris est cerise Sous tes chagrines liqueurs A la douceur de la brise. Mon Amour, quand tu te brises Et prends pour mouchoir mon coeur, Paris, pareil à Venise, Croule sous tes profondeurs   Et je suis un fond sans forme L'oreille de Van Gogh qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 11 novembre 2014

FEUX,CRIS ET DIAMANTS...Extrait

Ne parle pas d'amouraux oiseaux des mursTiens-toi tranquillene dérange pas l'horizon du silenceSois secret comme l'îlepeuplée de totems et de lancesRetiens ce qu'il reste de nuitsous tes paupièresEn cas de détresse dansedanse danseJusqu'à ce que Mère Terreécoute ta blessureDanse jusqu'à ce que tes dentsblanches rientMais ne parle pas d'avenir infiniaux soleils grisaux lunes de tristesse et d'errance. .   ANDRE LAUDE   .   Photographie Violaine Poron        
Posté par emmila à 21:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 11 novembre 2014

LE CHEMIN DES DAMES...

Vecu un pratu sott'à lu sole È tanti panni tesi nantu Un acellu piglia u so volu È aghju u mio core frantu. Culà l'ochji spenti Miola sunnieghja Culà u mio estru corre è a fideghja Culà ci s'hè firmata a mio vita. Vecu un pagliaghju fumichendu Còmpulu à l'ora di a munta È a mio mimoria s'accende Per un pizzacciu di pane untu. Culà Francesc'Antone zappa l'ortu Culà vecu ballà e barche in portu Culà ci s'hè firmata a mio vita. Vecu una scola è un tavulone Sentu mughjà mille zitelli È di babbò tante canzone Mi danu u... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 11 novembre 2014

MOT-ÎLE

Une pensée pour Paul   Un mot est tombéDans la merIl n'a pas fait de bruitMais je sais qu'il granditQu'il grandit dans ma nuitEt que j'irai un jour dans mon îleIncognito soloEt sans prendre le bateau   .   PAUL  VINCENSINI   .         .  
Posté par emmila à 00:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 10 novembre 2014

VERS LE MATIN DES CERISES

Ce serait une joie d'écrire sur la neige un premier chant d'amour quelque chose comme "tes seins sont deux villes pleines de rumeurs et tes lèvres indiquent la route du pays des œillets fiévreux..." Ce serait une joie de s'attarder sur la neige d'écouter les colombes qui roucoulent sous la neige Enlacés ainsi que deux paroles pacifiques Ce serait... Mais le sang brûle la neige A qui ce sang sinon à l'espoir A qui ce sang sinon à la vie chaude et belle et cruelle et unique ... Mais la neige ne fond pas dans nos veines.   . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 10 novembre 2014

RENE CHAR

« La sagesse est de ne pas s’agglomérer, mais dans la création et dans la nature communes, de trouver notre nombre, notre réciprocité, nos différences, notre passage, notre vérité, et ce peu de désespoir qui en est l’aiguillon et le mouvant brouillard ».   .   RENE CHAR   . Oeuvre Salvador Dali        
Posté par emmila à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 10 novembre 2014

JACQUES VIALLEBESSET

          à SL   La dentellière de la brume Aux agiles doigts bleus de pluie Recouvre au fur et à mesure Qu'elle se détisse l'enfance Les mots courent se bousculent Sur la trame douce des jours Elle dessine une mouette Pour voir une mer inconnue Elle brode de perles volées Entre les dents de la mort Les oiseaux bariolés de joie S'envolant de terres bleues Avant de se lover dans la laine Drue du bélier de son sommeil.   .   JACQUES VIALLEBESSET... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,