Dire les chemins noueux
dans la terre lasse de nos migrations.
Dire l’adagio de l’aube
le chant aux mille voix
tout autour
et l’isthme trop fragile
qui nous retient encore.

Il faut dire qu’on est debout
dans l’opacité dans la fièvre
soumis aux remous dans l’effacement
mais que fuse encore en nous
la lave.

 

.

 

AGNES SCHNELL

 

.

 

AGNES