Mon enfance laine douce
comme une pomme douce
qu'on croque au bout des dents
mon enfance farine de lait
comme une mûre au bout du sein
qu'on mâche au bout des lèvres

Mon enfance cheveux fous
courant les landes et les ravines
au galop de son cheval de bois
Mon enfance Robinson
dans sa forêt d'acajous
épiant des peaux-rouges
aux grands yeux de hiboux
sous des totems d'ogres

Mon enfance aux doigts de sucre
cinq ans à peine
et pas plus haute qu'une oreille de souris
mais déjà malicieuse
un jour elle me dit
c'est fini, je m'en vais
et elle s'en alla
au petit trot de ses jambes grêles
sans même se retourner

 

.




BERNARD NEGRE

.

 

EMMA9