lundi 29 juin 2015

CHAMBER MUSIC, extrait VII

Mon Amour est légèrement vêtu Sous les pommiers, Où les vents joyeux ont le plus grand désir De courir en compagnie Là, où se tiennent les vents joyeux pour faire de l'oeil Aux jeunes feuilles qui passent. Mon amour va lentement, penchée sur Son ombre dans l'herbage; Et où le ciel est une coupe bleue pâle Sur la lande riante, Mon amour va légère, relevant Sa robe de ses mains mignonnes   .   JAMES JOYCE Traduction Gille de Sèze   .