Quel que soit leur âge ou leur visage, les hommes sont beaux, quand leur âme n'est pas noire et que leur esprit n'est pas celui d'un reptile, d'un chacal ou d'une hyène. Le reste, c'est une question de degrés, de nuances, ou de types de beauté, même si, entraîné à certain esthétisme par une civilisation qui la met en valeur jusqu'à la folie, notre œil a toujours plus d'agrément autour de l'apollinien.
Mais qui sait encore voir le beau dans l'étrange et le fantastique, qui sait encore voir la lueur chez le vagabond chu du ciel ? Qui perçoit la vie serrée dans ces rides qui le sont autant, et que notre pauvre société s'acharne à gommer ?!
De quoi se sentir seul bien longtemps...
Et toi, le pauvre en langue parce que paresseux en esprit, toi qui viens enfoncer des portes ouvertes et repeindre les nuages en gris, pour dire "jolie" à femme qui se sait telle, va, cherche la beauté cachée. Peut-être cela t'apprendra-t-il à trouver enfin des mots de plume au lieu de vieux mots décatis et scellés de plomb.

 

.

 

PIER MAYER DANTEC

 

.

 

julio romero de torres2,,

Oeuvre Julio Romero de Torres