N'empêchez pas la pierre
de s'accrocher à ma voix
elle est plus souple que la mer
entre les doigts

 Elle reconnait son hôte
elle vous aime mieux que moi
au coeur éteint elle apporte
un oiseau pour l'éveiller
un poisson pour l'échauffer
et la trame des genêts

 N'empêchez pas le sable
de m'indiquer le chemin
il est toujours agréable
de se perdre dans sa main

 N'empêchez pas le sang
de lier chaque parole
les gerbes ne sont pas folles
l'été n'est pas le printemps

 Et moi j'essaie de poser
ma joue sur un mot fidèle.

.

 

JEAN SENAC

 

.

 

Samantha Keely Smith

Oeuvre Samantha Keely Smith