La vérité, la liberté

Ne promettent que l'essentiel

Un flux accru de solitude

De vagues sensations de glace

 

L'impossibilité de dire

Et le vrillement permanent

De l'exigence de se taire

Sur ce que nous désirions dire

 

La constante instabilité

Des émotions qui nous gouvernent

La folie ? Juste le désordre

Et le cœur criblé de fêlures

 

Pour les chercher il faut en être 

Inconditionnel amoureux

Tant leur baiser plus que victoire

Ressemble à une abdication

 

La cartographie des secrets

Les situe imprécisément

Dans l'au-delà moléculaire

Et peut-être dans l'en-deça

 

Expertes en effacements

Elles fuient délibérément

Les honneurs et les majuscules

 

Il faut une infinie patience

Pour déceler la fausseté

Des imitations qui s'en parent

Car au bout de la quête il n'est

 

Ni trésor ni reconnaissance

Mais l'avidité d'un désert

Où quelques somptueux hérétiques

Ont pu trouver leur vrai visage

 

.

 

PASCAL PERROT

 

.

 

barque desert,,