mardi 29 décembre 2015

POST-SCRIPTUM 16

Une nuit de clairièreplus damasquinée de tendressequ’un papillon spectreLes roches silencieusesparleront à pierre tremblantela dragée fendue d’un seul crià la gorge du pendutotem entourés d’oiseauxtotem emmailloté à la tornadedes rouge gorgesqui furentdes hommesdes femmesdes enfantstous fauchéset réduitsà leur grelotmauditMais jamaispalais et royaumes écrouléscolonnes d’acier hérissévous n’aurez à vos cimesvos donjons et vos douvesL’unique avancée coulissante,le pas de statueLa blancheur crue de passerelle où iraentière, pure,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 29 décembre 2015

LA TRAVERSEE DES OMBRES...Extrait

C'était la fin de l'été, à la tombée du jour - faut-il dire tombée du jour ou de la nuit ? - chez des amis, à la campagne. Un moment de douce mélancolie : l'automne s’annonçait, je m’apprêtais à quitter mes hôtes, sans doute pour longtemps.Au-delà des limites du jardin, avec sa pelouse fraîchement tondue, ses fleurs, sa tonnelle : un chêne. Je l'avais vu, admiré, ce chêne, plus d'une fois, son fût bien droit, sa ramure puissante, son feuillage que le vent faisait légèrement vibrer, ses racines noueuses, sa cime. Il me donnait un... [Lire la suite]
mardi 29 décembre 2015

UN ETRANGER, AVEC SOUS LE BRAS, UN LIVRE DE PETIT FORMAT...Extrait

Je suis un silencieux. Je me demande, grâce au recul que je prends, maintenant, avec ma vie, si ce goût prononcé pour le silence n’a pas son origine dans la difficulté qui, de tout temps, fut la mienne, de me sentir d’un quelconque lieu.Avant de connaître le désert, je savais qu’il était mon univers. Seul le sable peut accompagner une parole muette jusqu’à l’horizon.Écrire sur le sable, à l’écoute d’une voix d’outre-temps, les limites abolies. Voix violente du vent ou, immobile, de l’air, cette voix vous tient tête. Ce qu’elle annonce... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 29 décembre 2015

FERNANDO PESSOA...Extrait

Si je me sens sommeil,Et si je veux dormir,En cet abandon-làQui est ne-pas-sentir,Je veux que ça arriveDès lors que je viendraiÀ appuyer ma tête,Non sur un sol quelconque,Mais là où sous des branchesUn arbre produit l'ombreOù nous pouvons trouverL'ombre de la paix même.     FERNANDO PESSOA          
Posté par emmila à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,