jeudi 31 décembre 2015

LE MOT DE LA FIN...

Quelques unes de tes paroles Agnès....     "  Une heureuse fin de semaine à vous toutes et tous, amis ! Que le soleil soit avec nous. J'écoute le chant des merles... avant de partir au lac et en forêt.A lundi ! Je n'aime ni l'hiver ni les étés trop chauds... et ce depuis toujours. Seuls le printemps et l'automne m'attirent. Je vous salue toutes et tous qui passez... Au fond, pourquoi toute cette recherche, ce besoin de dire, de donner à voir ? Qu'as-tu enfermé dans ce poing crispé ? Un mystère, une douleur,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 31 décembre 2015

POEME A CRIER...Extrait VIII

Tu as bercé tant de fruitstrop froids pour toi.Ils n’ont pu te retenirni retenir la menace de tes cyclones.Le tempsles portes se fermentles maisons se fissurent.Tu as longtemps cultivé tes abîmestu attendais les soirs denses où seuls le silence et ton âme parleraient.Mais échappe-t-on à soi-même ?Ah ! Ne laisse pas se romprece fil qui reliesans appuyerne laisse pas se perdrela voix qui appelle.Tant de foistu as consolé    écoutéet voici que le manque te blesseet l’absenceivresse barbarepour ta soiftoujours trop... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 31 décembre 2015

TOUCHER TERRE...Extrait

J’ai besoin de soleil de paille Dévalant au flanc des coteaux. J’ai besoin de rêve en ripaille Et de glycines en berceaux.   J’ai besoin d’un été de sable Pour heurter ses pièges dorés, Besoin de rus intarissables Et de feuillages ajourés,   D’un été de roc et de pierres, Pailleté d’azur et d’argent, D’un été d’étoiles trémières Et d’astres tournant dans mon sang.   J’ai besoin d’un été de roses Juponnant au cœur des buissons, J’ai besoin d’une saison close Immergée dans... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 31 décembre 2015

LES VRILLES DE LA VIGNE...Extrait

« Ô dernier feu de l’année ! Le dernier, le plus beau ! Ta pivoine rose, échevelée, emplit l’âtre d’une gerbe incessamment refleurie. Inclinons-nous vers lui, tendons-lui nos mains que sa lueur traverse et ensanglante… Il n’y a pas, dans notre jardin, une fleur plus belle que lui, un arbre plus compliqué, une herbe plus mobile, une liane aussi traîtresse, aussi impérieuse ! Restons ici, choyons ce dieu changeant qui fait danser un sourire en tes yeux mélancoliques… Tout à l’heure, quand je quitterai ma robe, tu me verras toute rose,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 30 décembre 2015

LETTRES A UN JEUNE POETE...Extraits

L'amour, c'est l'occasion unique de mûrir de prendre forme, de devenir soi-même un monde pour l'amour de l'être aimé. ... L'amour est difficile. Que deux êtres humains s'aiment, c'est sans doute la chose la plus difficile qui nous incombe, c'est une limite, c'est le critère et l'épreuve ultimes, la tâche en vue de laquelle toutes les autres ne sont que préparation. C'est pourquoi les jeunes, débutants en toutes choses, ne savent pas encore pratiquer l'amour : il faut qu'ils l'apprennent. De tout leur être, de toutes leurs forces... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 29 décembre 2015

POST-SCRIPTUM 16

Une nuit de clairièreplus damasquinée de tendressequ’un papillon spectreLes roches silencieusesparleront à pierre tremblantela dragée fendue d’un seul crià la gorge du pendutotem entourés d’oiseauxtotem emmailloté à la tornadedes rouge gorgesqui furentdes hommesdes femmesdes enfantstous fauchéset réduitsà leur grelotmauditMais jamaispalais et royaumes écrouléscolonnes d’acier hérissévous n’aurez à vos cimesvos donjons et vos douvesL’unique avancée coulissante,le pas de statueLa blancheur crue de passerelle où iraentière, pure,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 29 décembre 2015

LA TRAVERSEE DES OMBRES...Extrait

C'était la fin de l'été, à la tombée du jour - faut-il dire tombée du jour ou de la nuit ? - chez des amis, à la campagne. Un moment de douce mélancolie : l'automne s’annonçait, je m’apprêtais à quitter mes hôtes, sans doute pour longtemps.Au-delà des limites du jardin, avec sa pelouse fraîchement tondue, ses fleurs, sa tonnelle : un chêne. Je l'avais vu, admiré, ce chêne, plus d'une fois, son fût bien droit, sa ramure puissante, son feuillage que le vent faisait légèrement vibrer, ses racines noueuses, sa cime. Il me donnait un... [Lire la suite]
mardi 29 décembre 2015

FERNANDO PESSOA...Extrait

Si je me sens sommeil,Et si je veux dormir,En cet abandon-làQui est ne-pas-sentir,Je veux que ça arriveDès lors que je viendraiÀ appuyer ma tête,Non sur un sol quelconque,Mais là où sous des branchesUn arbre produit l'ombreOù nous pouvons trouverL'ombre de la paix même.     FERNANDO PESSOA          
Posté par emmila à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 26 décembre 2015

A CEUX QUE J'AIME ET QUI M'AIME - POUR AGNES...

Pensées pour Agnès Schnell et les siens     Quand je ne serai plus là, lâchez-moi !Laissez-moi partirCar j’ai tellement de choses à faire et à voir !Ne pleurez pas en pensant à moi !Soyez reconnaissants pour les belles annéesPendant lesquelles je vous ai donné mon amour !Vous ne pouvez que devinerLe bonheur que vous m’avez apporté !Je vous remercie pour l’amour que chacun m’a démontré !Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.La confiance vous apportera... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 22 décembre 2015

AGNES SCHNELL...Mémoire

  Un être qui "s'éteint" ne fait , tel le soleil , qu'étendre sa lumière sur un lieu différent , poursuivant sa course sur le chemin.   Vole, vole mon bel oiseau !  Toi qui aimais tant la nature, les arbres, le chant des merles, les être épris de liberté...Un jour, tu as dit " Lorsqu'on a une amie, on se choisi une soeur..." Une soeur, tu le fus pour moi, au delà de toute considération familiale, et ces quelques années avec toi me furent précieuses... Je te remercie ma douce, Agnès, ma soeur, pour tous les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,