Wechma
Mes veines
Sur les ailes
Du pigeon aveugle !

Wechma
L’azur bleu
Sur tous ces seins desséchés !
Wechma
L’oasis nombril,
La folie des palmiers assoiffés,
Mes veines racines
Pourrissant dans le cri solitaire !

Wechma
De laves rouges
Sur la peau des bourreaux
Enivrés de putrides goulots,
Sur leurs interminables promesses de faux paradis
Qui ne nous laissent aucun radis !

Wechma
Dans les grottes humides,
Préhistoire de mon apprentissage
Du feu et de l’écriture !

Wechma
De poings sur les colonnes romaines
Sous lesquelles ils m’ont enterré,
Mon corps rongé
Par des vers latins !

Wechma
Les rayons de soleil
Sur les veines du forçat,
Sur les langes de boue
De l’enfant assassiné,
Sur l’oasis enterrée !

Wechma
L’éclair sur ton linceul de silence imposé,
Sur la peau du dromadaire ailé,
Sur son voyage inachevé,
Sur sa bosse de rêves
Qui éclate en mille tombeaux
En mille lambeaux,
En mille flambeaux !

.

 

MOKHTAR EL AMRAOUI

In "Arpèges sur les ailes de mes ans"

.

 

Artiste Palestinienne Rima Al Mozzayen2

Oeuvre de l'de l'artiste Palestinienne Rima Al Mozzayen