Visages exilés
Figés sous l'onde brûlante
Des souffrances anonymes.

Visages anonymes
des peuples sans nom,
La terre en bandoulière,
Errant sur les routes sauvages de l'exil.

Visages sauvages
au silence troublant
Figés dans la mare honteuse
du « silence, on tue ! » des génocides programmés
des hordes barbares du millénaire naissant.

Visages silencieux
Qui cherchent, inlassables,
dans l'obscurité des nuits aveugles,
Les tentes fauves de l'espoir.

Visages fauves
aux bouches condamnées
par l'impunité
Au silence.

Visages silencieux des catacombes
Ensevelis sous les décombres
Des séismes de la mémoire
Par l'esprit qui ne veut rien voir.
Par la main assassine qui veut tout oublier.

.

 


© SOKHNA BENGA

2007

 

.

 

Guy Denning44,

Oeuvre Guy Denning