J'ai eu faim moi aussi de prestigieux savoirs.
J'ai connu des terreurs à quelque pas de l'Ange,
le poids de votre absence idole naufragée
à des couchants pareils à des hémorragies.

J'ai prié en latin, j'ai prié en mésange
l'icône survivant dans l'écho des cantiques.
Descendu aux enfers des généalogies,
j'ai fait d'étranges noms mes intimes destins,

les laissant m'appeler dans les jeux, les épreuves,
pour me voler mes joies et mes maturités.
Je viens de congédier ces deux tyrans que furent

Le Nom et la Beauté, pour simplement aimer,
créer, bref et fortuit, l'évènement, d'un geste,
la vie, pour nous enfin seule raison de vivre.

.

 

RAYMOND FARINA

 

.

 

J E R E M Y • C L A U S S E

Photographie  Jeremy Clausse